Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ca bouge à Charleroi et dans l'entité ! - Page 4

  • COUILLET: Expo: Des abeilles... et moi !

    abeille1.jpg

    Jusqu'au 21 janvier, une expo didactique et ludique invite les visiteurs à entrer dans la peau d'une abeille et de découvrir ce merveilleux pollinisateur ainsi que les différentes facettes de l’apiculture.

    abeille4.jpg

    Une abeille géante (du moins une reconstitution!) accueille le public à l'entrée de la salle d'exposition. Tout un parcours a été conçu afin de faire découvrir au grand public (l'expo est à voir à partir de 6 ans) le monde fabuleux de l’abeille : son anatomie (avec différentes coupes), son mode de vie, son intelligence… mais aussi son rôle primordial pour l’environnement et l’agriculture.

    abeille3.jpg

    Parmi les sujets abordés à travers des maquettes et des panneaux : le rucher, de l'oeuf à l'adulte, la construction des alvéoles, la danse des abeilles, la récolte du nectar, le pollen et l'eau, les yeux des abeilles,... A travers les magnifiques clichés de Myriam Lefebvre, les abeilles mellifères nous dévoilent leur intimité d’un quotidien insolite. Sourde mais loin d’être aveugle grâce à ses 5 yeux, l’abeille fascine l’être humain tant sa diversité (20.000 espèces) que par son organisation et sa communication pointue. Et pourtant, cet insecte si précieux pour l’humanité et qui nous est si semblable par certains aspects, est aussi en grand danger par notre faute. Munis d'un smartphone, les visiteurs pourront répondre à 28 questions d'un quiz, en utilisant un QR Code. Pour devenir un champion de l'anatomie externe, le public pourra reconstituer le puzzle de l'abeille. L'expo « Des abeilles et moi... » est à voir jusqu'au 21 janvier 2022 du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30,  ainsi que le 1er dimanche du mois de 10h à 18h ( visite gratuite) , au Centre de Culture Scientifique ULB/Parentville, rue de Villers, 227 à Couillet. Entrée : 5 euros. Moins de 6 ans : gratuit. Infos : 071/600 300- www.ccs-ulb.be

    J.C.HERIN 

    abeille2.jpg

  • MARCINELLE- Bois du Cazier- Début de l'exhumation des corps

    exhumation.jpg

    Début ce jour de l’exhumation des corps des 17 inconnus de la tragédie du Bois du Cazier. Michele Cicora, 3e à gauche, le premier orphelin qui a demandé la reconnaissance des corps, avec la famille d’une autre victime Oscar Pellegrims. Un combat presque gagné!

  • MONT-SUR-MARCHIENNE: Les photos détournées de Pierre Meynaerts, jusqu'au 7 octobre

    meynaerts2.jpg

    Kim Jong-un, Barack Obama, Donald Trump,... et même Jésus ! font partie du « tableau de chasse » du peintre marcinellois Pierre Meynaerts. A voir Jusqu'au 7 octobre.

    meynaerts3.jpg

     

    meynaerts5.jpg

    Pierre Meynaerts adore « s'attaquer » aux grands de ce monde. Ce ne sont toutefois pas des portraits classiques que l'artiste réalise... «  Pour chacun des sujets, je cherche comment je peux les détourner par de petits détails transmettant un message. Par exemple, les lèvres de Vladimir Poutine débordent de rouge à lèvres, parce qu'il s'oppose au mouvement LGBTQIA+. Le col de Kim Jong-un est aux couleurs du drapeau américain, alors que sa politique est d'extrême gauche. Mais il peut s'agir aussi d'un clin d'oeil, comme le noeud-papillon de Stromae »... signale-t-il. Au départ, Pierre Meynaerts utilisait des LEGO pour cacher une partie du visage ou de la tenue vestimentaire. Actuellement, il a recours au floutage.

    un rendu photographique

    meynaerts1.jpg

    Depuis 10 ans, cet artiste marcinellois peint principalement des portraits en noir et blanc de grand format, à l'huile et à l'acrylique. Actuellement, les couleurs lui parlent et il n'est pas exclu pour lui de les traiter davantage. « La peinture est un exutoire et la réalisation de portraits me permet d’exorciser un caractère plutôt réservé » ajoute-t-il. Pour chacune de ses oeuvres, l'auteur apporte un un rendu photographique : « C'est quelque chose de passionnant et un défi renouvelé à chaque nouveau sujet » poursuit-il. Pierre Meynaerts dessine depuis l'enfance sans avoir suivi d'école en la matière. Pour lui, le dessin et la peinture sont un moyen d'expression à fort potentiel. A noter que Pierre Meynaerts a fait imprimer quelques-uns de ses portraits sur des T shirts.  L'exposition est à voir jusqu'au jeudi 7 octobre, à la Galerie de « 16 Art », à la place Roger Desaise, 5 à Mont-sur-Marchienne, tous les jours de 17h à 19h30. Pour tous contacts : 0498/49.99.46

    J.C.HERIN