Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ca bouge à Charleroi et dans l'entité ! - Page 7

  • LIVRE- Les personnages de Star Wars ont quitté les sites carolos

    exploration.jpg

    Fabrizio Prosperi au vélodrome de Gilly 

    exploration5.jpg

    Les roues du vélo épousent les fenêtres du vélodrome. Avez-vous remarqué le petit détail à droite ? 

    Encouragé par le succès remporté par « Blackland, The Lost Empire », le photographe carolo Fabrizio Prospéri a effectué un beau travail de mémoire sur les sites oubliés de Charleroi. Un premier ouvrage a été publié.

    exploration2.jpg

    Charbonnage du Gouffre à Châtelineau 

    Dark Vador ou les Stormtroopers, apparaissant ça et là dans des lieux désaffectés du Pays Noir, ont fait l'originalité de la série photographique « Blackland, The Lost Empire » de Fabrizio Prosperi. Cette série photographique, qui a fait également l'objet d'une exposition, a donné l'idée à l'auteur/photographe carolo d'aller plus loin. Pourquoi ne pas publier un ouvrage en supprimant des clichés les personnages de George Lucas ? Cela a donné le 1er tome de « Explorations au Pays Noir »

    exploration3.jpg

    l'école de Jumet Hamendes 

    exploration4.jpg

    établissements Delbrassine 

    « Pour réaliser ce livre, j'ai eu l'envie de retourner sur les mêmes sites, et de les redécouvrir de manière plus approfondie, et parfois plus insolite » signale Fabrizio Prospéri. « Par exemple, au Vélodrome de Gilly, je n'avais pris que des photos de la piste. Ici, je me suis attardé sur les gradins ou encore sur la représentation peinte d'un cycliste, dont les roues de vélo épousent la forme des fenêtres. A travers une vitre, on voit même une brosse de cabinet ! Sur d'autres clichés, sont représentés des bâtiments qui ont disparu, comme les établissements Delbrassine à Dampremy, remplacés par Décathlon. Dans une ancienne école de Jumet Hamendes, j'ai été surpris par un tableau entièrement tagué. Un feu d'artifice de couleurs ! ».

    exploration6.jpg

    Charbonnage du Gouffre à Châtelineau 

    17 lieux visités

     

    L'ouvrage est également agrémenté de textes instructifs. L'intention de l'auteur est aussi de réaliser un travail de mémoire sur ces traces du passé qui peu à peu disparaissent, mais qui constituent une partie importante du patrimoine carolo. « Très souvent, les visiteurs me posaient régulièrement des questions relatives aux diverses activités qui y étaient exercées. J'ai eu envie de leur répondre, en quelque sorte ». Le premier tome détaille 17 lieux certains très connus (Piscine Solvay, Charbonnage du Gouffre, Forte-Taille, Vélodrome, etc.) et d’autres moins connus (Église Saint-Vaast, Église Sainte-Marie, Atelier Traction, etc.) en 305 photographies pour un total de 188 pages. Le deuxième volet est, quant à lui, déjà prévu pour 2023. «  Si la métropole carolorégienne est résolument tournée vers son futur, il n’en faut pas moins oublier la richesse de son passé ! «  fait remarquer Fabrizio Prospéri.

    « Explorations au Pays Noir » (24 X 17 cm)- Prix : 27,00 € - En prévente jusqu’au 31/10/2021 sur le site : www.prosperi.be - En vente dans toutes les bonnes librairies de la région ainsi qu’à la Maison du Tourisme, au Musée de la Photographie, au Bois du Cazier et à l’épicierie de laM-U.

    JEAN-CLAUDE HERIN

  • PROCHAINEMENT AU THEATRE MARIGNAN

    impro.jpg

  • CHARLEROI ET ENTITE- Grosses frayeurs pour les fêtes d'Halloween !

    Hallow1.jpg

    photo: Didier Colart 

    A Charleroi et un peu partout dans l'entité, les fêtes d'Halloween effectuaient leur grand retour, ce week-end, après un an d'arrêt lié à la crise sanitaire. Malgré un temps pluvieux, le public a bien joué le jeu ! La petite citrouille n'a pas dit son dernier mot..

    Il y avait de quoi se faire de belles frayeurs, samedi soir, à Fleurus ! A intervalle de 10 minutes, une quarantaine de groupes de 3 à 9 personnes, à la lumière des bougies et de lampes torches, partaient du cimetière et traversaient la Forêt des Loisirs, plongée dans l'obscurité complète. Brrrr... But du jeu : rassembler les bonnes armes pour achever un rituel qui n'aurait jamais dû échouer et découvrir le véritable nom d'un exorciste aux pouvoirs exceptionnels, tout droit venu de Rome, dépêché sur place pour venir à bout de meurtres abominables. 10 gamemasters de Charlerooms et du Huis Clos, ainsi que 13 figurants fleurusiens, ont pris part à cet escapegame outdoor, conçu dans les normes sanitaires en cours. Le jeu a été crééé par Didier Colart de Charlerooms, à la demande de Jérémy Vanesse pour la Ville de Fleurus. Toute une série d'animations avaient été mises sur pied pendant trois jours, sur le site du Vieux Campinaire.

    Dans les couloirs secrets du Marignan

    hallow2.jpg

    photos: OXYjeunes 

    hallow3.jpg

    photo OXYjeunes

    L'ASBL OXYeunes avait préparé plusieurs parcours à Farciennes. Les plus jeunes devaient échapperà Mr Jack et ses soldats Zombie, en trouvant une formule qui les renvoyait là où ils venaient. Les plus âgés participaient à une « Dead Zone » terrifiante, dans le bois de Monard. A Châtelet, la jeune Compagnie du Boubier, composée principalement de Zouaves quand elle effectue une sortie en septembre lors d'une marche militaire, effectuait une sortie traditionnelle dans les rues, avec une semaine d'avance pour ne pas concurrencer une autre marche. Le Comité, présidé par Jennifer Evrard, a décidé de mettre sur pied des sorties plus amusantes comme Halloween, Noël et le Carnaval.

    hallow5.jpg

    hallow6.jpg

    Halloween dans le quartier du Boubier: photo: J.C.Hérin

    La Maison du Conte à Charleroi organisait, quant à elle, des balades de Rive Gauche au Théâtre Marignan et une autre dans les couloirs secrets du Théâtre, pour un public famillial. Raphaëlle Bouillon, Pascale Baeyens, Chritophe Maison étaient les conteurs du week-end. « Le public était véritablement conquis par ces histoires... à faire froid dans le dos » souligne le comédien Jacky Druaux, coordinateur de l'événement.

    JEAN-CLAUDE HERIN