Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CHARLEROI- Elie Semoun à Pathé pour "Ducobu passe au vert"

semoun.jpg

photo : de gauche à droite sur la photo : Loïc Legendre, Hicham Smile, Damien Pauwels, Elie Semoun et Bast Lecomte, jeune cinéaste courcellois.

Le comédien et metteur en scène français présentait, en avant-première, « Ducobu passe au vert ». Le célèbre gamin s'y montre à la fois cancre et écolo !

Très chaleureux, Elie Semoun ne comptait pas son temps auprès du public, samedi après-midi, au cinéma Pathé. C'est en toute décontraction que l'humoriste qui nous a bien fait rire dans ses petites annonces (surtout à la recherche d'une femme à forte poitrine!) se livrait avec ses fans à la traditionnelle séance de photos, en compagnie de Damien Pauwels (qui joue l'élève Ducobu), Loïc Legendre (qui interprète Hervé Ducobu, son père) et Hicham Smile, comédiens du 5ème opus de Ducobu.

Avant et après la projection du film, l'acteur français, qui reprend le rôle de l'irascible instit' Latouche, répondait aux questions des spectateurs. A celle lui demandant s'il aurait volontiers été enseignant dans la vie réelle, il a répondu : « Maman était prof de français, mais je crois que je suis meilleur pour jouer la comédie ou diriger les acteurs ». A une autre sur la pire galère qu'il a connue, c'est « de tourner en Belgique » ! Après quoi, il a éclaté de rire !

« Le film dépasse le divertissement pour apporter une réflexion profonde. A travers un Ducobu qui milite pour l'environnement, le long-métrage place, avec justesse, la thématique de l'écologie au coeur de son intrigue, sensibilisant ainsi les spectateurs de tous âges à l'importance de préserver notre planète » signalait Bast Lecomte, comédien, auteur et réalisateur courcellois, présent à la projection. « L'humour, multi-générationnel, permet ainsi d'aborder des sujets sérieux tout en conservant une certaine légèreté. Dans le contexte actuel, le message véhiculé par le film résonne de manière particulièrement forte. Chapeau à Elie Semoun et à toute son équipe, qui offrent une morale plus que d'actualité ! ».

JEAN-CLAUDE HERIN

Écrire un commentaire

Optionnel